octobre 24, 2021

L'équipe de recherche

Le sport en direct sur L'Équipe de recherche. Les informations, résultats et classements de tous les sports. Directs commentés, images et vidéos à regarder et à partager.

les propos de Philippe Poutou provoquent un tollé, Gérald Darmanin porte plainte

2 min read
«La police tue» : Philippe Poutou provoque un tollé avec ses propos, Darmanin porte plainte.

Le candidat à l’élection présidentielle affirme que «dans les quartiers populaires, une quinzaine de jeunes sont tués par la police annuellement».

«Oui, la police tue. Évidemment, la police tue.» Sur France Info ce matin, Philippe Poutou, candidat du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) à l’élection présidentielle a provoqué un véritable tollé. Celui qui avait obtenu 0,83% des voix au premier tour de la présidentielle de 2017 a accusé les forces de l’ordre de tuer «une quinzaine de jeunes» tous les ans dans les quartiers populaires.

«Oui il y a une violence policière. La police tue, après on peut discuter : assassinat, meurtre, accident, bavure ou légitime défense. On le sait, on le voit. Quand on est manifestant, on n’est pas protégé par la police, on est agressé et attaqué», a soutenu le candidat du NPA. Des faits qui surviennent selon lui parce que les forces de l’ordre sont «armées, surarmées» et «dangereuses». Et d’ajouter : «La police tue, mais la police surtout mutile. Combien de mains arrachées, combien de visages défigurés, combien de gens en garde à vue alors qu’ils n’ont rien fait ?», interroge-t-il.

Des phrases qui font écho aux déclarations d’un adjoint au maire de la ville de Cachan (Val-de-Marne). Dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux ces derniers jours, Dominique Lanoë, élu de la France insoumise, déclarait lors d’un conseil municipal : «Je croyais que le but de la police était de protéger la population, ce n’était pas nécessairement de posséder des armes pour la tuer».

À VOIR AUSSI – Tout le monde déteste-t-il vraiment la police?

Gérald Darmanin va porter plainte contre Philippe Poutou

Les paroles de Philippe Poutou ont en tout cas largement fait réagir dans la classe politique. «Dire qu’il y a des violences policières c’est complètement différent que de dire que la police tue. Ce genre de propos est évidemment condamnable», a par exemple dénoncé le député LREM de la Vienne Sacha Houlié sur CNews. «La police protège les innocents. Elle protège tout le monde, même les personnes qui tiennent des propos immondes à leur encontre. Comme vous», lui a répondu le député LREM François Jolivet.

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a également réagi aux déclarations polémiques du candidat du NPA. «Les propos de Monsieur Poutou envers la police sont insultants et indignes d’un élu de la République», a-t-il tweeté, indiquant qu’il déposait plainte, au nom du ministère et pour «défendre l’honneur de tous les policiers».

(Visited 3 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *