octobre 24, 2021

L'équipe de recherche

Le sport en direct sur L'Équipe de recherche. Les informations, résultats et classements de tous les sports. Directs commentés, images et vidéos à regarder et à partager.

Existe-t-il des zones de «non-droit» à Marseille ?

2 min read
Un guetteur devant l

LA VÉRIFICATION – Ne dérogeant pas à la doxa officielle, la préfète des Bouches-du-Rhône a nié l’existence de zones où le droit ne s’appliquerait pas.

LA QUESTION. «Il n’y a pas de zone de non-droit à Marseille», assurait au micro de BFMTV Frédérique Camilleri, la préfète de police des Bouches-du-Rhône. «Je sais que les policiers interviennent tous les jours dans ces cités, la police est partout chez elle», assurait-elle.

Les cités de Marseille ont une réputation tristement célèbre. Les «quartiers nord» de la ville sont depuis des années l’image d’Épinal des cités de la drogue où les dealers font la loi au mépris de celles de la République. En septembre, un reportage de Quotidien avait choqué et accrédité l’idée que des zones de non-droit existaient à Marseille. Sur les images de l’émission, on voyait les dealers de la cité des Flamands expliquer sans gêne aucune que l’entrée dans la cité était conditionnée à leur bon vouloir. L’accès était même contrôlé par une barrière amovible, tenue par les jeunes trafiquants.

Existe-t-il dès lors des «zones de non-droit» à Marseille ? Si l’expression est floue – elle n’existe pas dans le droit – elle pose la question de l’existence de poches où la loi ne s’appliquerait pas de la même manière qu’ailleurs.

VÉRIFIONS. En théorie, le droit a vocation à s’appliquer partout. Il n’y aurait donc pas de «zone de non-droit». En pratique, la question est plus complexe.

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 78% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

(Visited 1 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *