janvier 21, 2022

L'équipe de recherche

Le sport en direct sur L'Équipe de recherche. Les informations, résultats et classements de tous les sports. Directs commentés, images et vidéos à regarder et à partager.

les «collègues» en première ligne

2 min read
En l

TÉMOIGNAGES – Trois fonctionnaires de police se sont donné la mort en l’espace d’une semaine. Face aux réticences à se confier à la hiérarchie et aux services d’accompagnement psychologique, leurs collègues gèrent comment ils peuvent.

En l’espace de 96 heures, trois policiers ont mis fin à leurs jours. Dimanche 31 octobre, Jérôme D. un fonctionnaire affecté à la Police aux frontières mettait fin à ses jours avec son arme de service. Trois jours plus tôt, à Reims, un autre policier de 48 ans se suicidait. La veille, c’était un fonctionnaire de 49 ans affecté au commissariat de Bayonne qui mettait fin à ses jours.

Malgré les plans d’action, les mesures et les numéros verts, la triste litanie des suicides dans la police semble s’allonger inexorablement. Jérôme D. est le 28e d’entre eux depuis le début de l’année, et une étude de juin 2021 indiquait que 24% des policiers confessaient des pensées suicidaires. «Beaucoup de choses ont été mises en place ces dernières années, nous, la hiérarchie, on essaie d’être attentifs, mais le plus efficace, et de loin, c’est le contrôle par les pairs», explique au Figaro un commissaire d’une ville moyenne de région. Dans l’ombre des commissariats et dans l’intimité des véhicules de police

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 84% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

(Visited 3 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *