octobre 24, 2021

L'équipe de recherche

Le sport en direct sur L'Équipe de recherche. Les informations, résultats et classements de tous les sports. Directs commentés, images et vidéos à regarder et à partager.

Grands vins et pâtisseries au pop up store de Noël du George V

2 min read
Kouglofs, cookies, brioches, bûches, champagnes et grands vins à la boutique éphémère des fêtes du George V (Paris 8e).

Le sommelier Éric Beaumard met en vente, à prix doux, quelques perles de la cave du palace parisien. Bûches, chocolats et panettones signés Michael Bartocetti complètent l’offre.

L’homme aime le vin et tous ceux qui l’ont croisé, au George V ou dans les domaines qu’il fréquente avec assiduité, ont bu ses paroles avant de se délecter des cuvées conseillées. Depuis quelques décennies, Éric Beaumard est le Saint-Pierre d’un paradis connu de tous les amateurs de beaux flacons: la cave de l’hôtel George V. Cinquante mille bouteilles bien choisies et bien conservées.

Ces dernières années, avec ses trois restaurants étoilés, l’établissement du 8e arrondissement est devenu un des hauts lieux de la gastronomie. Le Cinq, emmené par le chef Christian Le Squer, le George du chef Simone Zanoni et l’Orangerie de Alan Taudon, proposent trois cartes très différentes, associées à une formidable offre de vins.

Bûches individuelles et cinnamon rolls

Mais voilà, pour des raisons sanitaires que nul n’ignore, les restaurants du George V sont fermés. Pour pallier le manque, en ennemis de la frustration, Éric Beaumard et l’équipe de l’hôtel ont créé un «pop up store», autrement dit une boutique éphémère, qui propose de superbes pâtisseries imaginées par Michael Bartocetti, dont une bûche de Noël individuelle en forme de noisette (pain d’épice et mousse de café, 14€), un excellent cinnamon roll (6€), des douceurs italiennes (panettone à 36 €, amor di polenta à 6€) ou encore une brioche pralinée à partager (36€).

L’adresse du moment met aussi en avant quelques vins sélectionnés par le grand sommelier. Une offre à se damner. Bordeaux y est fort bien représenté. Cela commence avec Brio, le deuxième vin de Château Cantenac Brown 2012 (58€). Les gourmands vont vite repérer un Château Figeac de 2012 (144€). Ce cru, doux comme du cachemire, compte parmi les fleurons de Saint-Émilion et il est en toute logique appelé à rejoindre les quatre grands crus classés A de Saint-Émilion. Éric Beaumard a aussi mis en vente des bourgognes blancs et rouges avec un large éventail de prix, dont un puligny-montrachet 2016 du domaine François Carillon à 82€ ou un domaine J-F et Raphaël Coche Duris 2016 à 144€. De jolies quilles avec un éventail de prix large, de 36€ pour un quincy blanc Argos 2015, jusqu’à 2 280€ pour un Pétrus 2012. Un passage au George V s’impose.

Christmas pop up du George V. Jusqu’au 10 janvier 2020. 31, avenue George V (8e). Ouvert tous les jours de 12h30 à 19h, et à partir de 10h les samedis, dimanches ainsi que le 24, 25 et 31 décembre.

(Visited 1 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *