janvier 25, 2022

L'équipe de recherche

Le sport en direct sur L'Équipe de recherche. Les informations, résultats et classements de tous les sports. Directs commentés, images et vidéos à regarder et à partager.

Lalibela fête le retrait des soldats tigréens

2 min read
Lalibela fête le retrait des soldats tigréens

REPORTAGE – Ce haut lieu du christianisme a été occupé cinq mois par les adversaires du gouvernement fédéral.

Envoyée spéciale à Lalibela.

Sur les roches qui entourent l’église Giorgis de Lalibela, une dizaine de soldats de l’armée éthiopienne se prennent en selfie, le sourire aux lèvres. Cette année, ils ont remplacé les touristes. D’ordinaire, les étrangers affluent en nombre pendant le mois de janvier pour les fêtes de Noël et de l’Épiphanie. Cette fois-ci, dans les cafés, les hôtels et le long des routes, les militaires en uniforme accompagnent les traditionnelles célébrations orthodoxes.

Connue pour ses églises troglodytes classées au patrimoine mondial de l’Unesco, la ville de Lalibela, nichée à 2600 mètres d’altitude dans la région amhara, est marquée par la guerre qui sévit depuis quatorze mois dans le nord de l’Éthiopie. Pendant près de cinq mois, ses habitants ont vécu à huis clos, sous occupation des soldats du Tigré voisin. «Nous avons manqué de nourriture, même de shiro (plat le plus répandu en Éthiopie, NDLR), se souvient Marta (*), une jeune résidente de Lalibela. C’était une période…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 87% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

(Visited 1 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *