janvier 25, 2022

L'équipe de recherche

Le sport en direct sur L'Équipe de recherche. Les informations, résultats et classements de tous les sports. Directs commentés, images et vidéos à regarder et à partager.

Accusés de racisme, d’islamophobie ou de transphobie, des professeurs «cancelés» créent leur propre université au Texas

2 min read
Nadine Strossen (ici en 2019), juriste et féministe, présentera ses valeurs libérales classiques à l'UATX.

VU D’AILLEURS – L’université d’Austin (UATX), dont les premiers cours devraient débuter l’été prochain, a notamment été financée par Elon Musk.

Par Małgorzata Sidz (Gazeta Wyborcza)

«Nous ne pouvons pas attendre des universités réputées qu’elles s’améliorent d’elles-mêmes. Alors, nous allons créer la nôtre.» C’est ainsi que Pano Kanelos, docteur en littérature et en philosophie politique et ancien président du St. John’s College d’Annapolis, a annoncé le 8 novembre dernier la création de l’université d’Austin (UATX). Qui a été pensée comme un remède aux maux contemporains de l’enseignement américain: la «cancel culture», la censure et la politisation des cours. Une plaisanterie? L’établissement a déjà rassemblé dix millions de dollars de dotations privées, reçu plus de mille candidatures d’enseignants, et les premiers cursus débuteront cette année. Parmi les donateurs, on trouve Elon Musk.

Les débats sur la «culture de l’annulation» et ce qu’on appelle globalement le «wokisme» sont déjà arrivés jusqu’en Pologne. En plus de quelques tempêtes sur les réseaux sociaux, nous avons connu nos premières tentatives de révocation d’enseignants…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

(Visited 2 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *