janvier 21, 2022

L'équipe de recherche

Le sport en direct sur L'Équipe de recherche. Les informations, résultats et classements de tous les sports. Directs commentés, images et vidéos à regarder et à partager.

«Le dépôt des armes après le dépôt des plaintes»

2 min read
«Le dépôt des armes après le dépôt des plaintes»

CONTRE-POINT – Après une lutte à couteaux tirés, Gérald Darmanin et Audrey Pulvar ont décidé de renoncer aux attaques. Tous les deux avaient trop à perdre.

Un bon cessez-le-feu vaut mieux qu’une mauvaise guerre. Il n’a pas fallu vingt-quatre heures à Gérald Darmanin pour comprendre que la polémique avec Audrey Pulvar allait tourner à l’avantage de celle qu’il voulait confondre.

Au petit déjeuner de la majorité, mardi, les têtes d’affiche macronistes ont commencé par s’informer de la genèse de l’offensive du ministre de l’Intérieur. Si sa présence mercredi à la manifestation des policiers avait été décidée avec l’aval et l’approbation du président de la République et du premier ministre, son dépôt de plainte contre la tête de liste PS en Île-de-France n’avait pas été décidé en concertation ni avec l’Élysée, ni avec Matignon. «Et quand on tente un coup en solitaire, mieux vaut viser juste», précise un des participants du petit déjeuner.

Car c’est le terrain judiciaire choisi par Gérald Darmanin qui a surpris, pas le fond de ses reproches. «La vie démocratique ne peut pas avoir le juge pénal pour arbitre systématique», prévenait déjà Richard Ferrand,

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 68% à découvrir.

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

Annulable à tout moment

Déjà abonné ?
Connectez-vous

(Visited 7 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *